Comment apprendre à son chiot à être propre ?

Chez le chien, la notion de propreté est quelque chose d’inné. Dès ses premières semaines de vie, le chiot sait qu’il ne doit pas déféquer ou uriner dans sa couche. Aussi, il va sortir de son panier pour faire ses besoins un peu plus loin. Toutefois, cet « un peu plus loin » peut être limité pour le jeune animal. Il prend tout simplement une certaine distance du panier. C’est là que son propriétaire doit intervenir pour lui apprendre à sortir à l’extérieur pour se soulager. Le point !  

Repérer les moments où son chiot cherche à faire ses besoins

La première règle importante pour apprendre son chiot à être propre est de le surveiller de temps en temps, histoire de repérer les signes révélant sa volonté d’uriner ou de déféquer. D’une façon générale, il va s’agiter, renifler le sol pour chercher un endroit où faire ses besoins pour ensuite s’accroupir. Il faudra alors agir vite. Il faut conduire son chiot sur un tas de journaux ou de serviettes épaisses préalablement installés loin de sa couche et généralement près de la porte d’entrée. Pour l’encourager à faire ses besoins à l’endroit désigné, il convient de le féliciter, voire de le récompenser avec une friandise une fois ses besoins faits au bon endroit.

Sortir son chiot régulièrement

Il est essentiel de sortir régulièrement son chiot afin de faciliter l’apprentissage. Ainsi, il comprendra rapidement qu’il doit faire ses besoins à l’extérieur. L’idéal est de faire une promenade après un repas, puis toutes les deux heures si possible. En effet, le chiot a généralement besoin de se soulager 30 minutes après un repas et toutes les deux heures. Pour ceux qui vivent en appartement, il est conseillé de le sortir toujours au même endroit pour que le jeune chiot apprenne facilement à uriner ou à déféquer là où il sent ses odeurs. Et si le maître dispose d’un jardin, l’idéal est de placer des journaux, des serpillères ou encore des serviettes à l’endroit où l’on souhaite que l’animal fasse ses besoins.

Comment réagir en cas d’oubli de son chien dans la maison ?

Pour réussir l’apprentissage de son chiot, il faut être patient, car l’animal ne va pas apprendre la propreté du jour au lendemain. Des oublis peuvent effectivement se produire un jour ou l’autre. Dans ce cas, quelques bons gestes sont à adopter. D’abord, il n’est jamais recommandé de nettoyer ses bêtises en sa présence. Il n’hésitera pas à recommencer en croyant qu’il s’agit d’un jeu. Puis, il est essentiel de désodoriser l’endroit après le nettoyage. L’idée est d’y supprimer toute odeur du chien. Donc, on n’utilise surtout pas de l’eau de javel qui a tendance à renforcer l’odeur de l’urine. Utiliser à la place un désodorisant naturel comme le jus de citron ou encore le vinaigre. Si on le surprend en train de faire ses besoins dans la maison, il faut lui dire « non » de manière ferme et le conduire au bon endroit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *